mars 25, 2019 0 commentaires

 

 

C’était un grand privilège pour l’Institution Humans for Peace d’organiser une campagne de soutien à une école à Akamasoa, Antananarivo, Madagascar, afin d’aider les enfants dans le besoin à obtenir leurs fournitures scolaires pour cette année. Les fournitures scolaires ont été livrées par le fondateur et les présidents de l’institution Humans for Peace, le Dr Jamal Alsharif, et le représentant de HPI à Madagascar, M. Harilala Jet. «Akamasoa» est le résultat du travail effectué à Madagascar par le P. Pedro Opeka CM depuis 1989. Le père Opeka, issu d'une famille slovène émigrée en Argentine en 1945 pour échapper à la persécution des chrétiens, explique que «vivre à Akamasoa signifie s'engager dans un voyage pour recouvrer sa dignité, devenir des personnes responsables et respectées, commencer une nouvelle vie de travail, d'éducation et de discipline, accepter de vivre dans la Vérité et se battre chaque jour pour que justice soit rendue. ” "Akamasoa" a été officiellement reconnu par Madagascar en 2004 en tant que projet pertinent de service public et les résultats obtenus à ce jour sont remarquables. Selon les chiffres, 25 000 personnes ont bénéficié de ce projet social. Ils vivent dans les villages inclus dans le projet, où se trouvent des dispensaires, des lieux de travail pour adultes et des écoles offrant des possibilités d’éducation à 13 000 enfants. Chaque année, 30 000 personnes pauvres reçoivent de la nourriture, des médicaments et des vêtements. À ce jour, 3 000 nouvelles maisons ont été construites. La mise en œuvre de "Akamasoa" a commencé en 1989, lorsque le p. Pedro Opeka a été appelé par ses supérieurs à Antananarivo, capitale de Madagascar, pour former des séminaristes. Fr. Opeka, un fils spirituel de saint Vincent de Paul, comprit alors que les pauvres doivent recevoir une attention particulière là où ils vivent, afin de "les aider à s'aider eux-mêmes". D'où la naissance d '"Akamasoa", qui signifie "bon ami", une ville où les habitants ne vivent pas d'assistance, mais de ce qu'ils peuvent créer. Fr. Opeka a vu des jeunes et des personnes âgées vivant dans une décharge, fouiller dans les ordures pour trouver nourriture et subsistance. Il a également constaté qu’il y avait une carrière de granit à proximité de la décharge et s’est rendu compte que quiconque souhaitant travailler pouvait produire des briques, des cailloux, des tuiles et du gravier qu’il vendrait aux entreprises de construction en échange d’un petit salaire qui leur permettrait d’acheter du riz et de nourrir leurs enfants. familles.

Et ainsi, sous la direction du p. Pedro Opeka, les gens de la décharge se sont unis et ont commencé à voir une lueur d’espoir à travers leur travail. "Akamasoa" est aujourd'hui une réalité rendue possible grâce à l'aide de tous mais ne veut pas être un projet isolé. "Akamasoa" vise plutôt à être un exemple à suivre dans d'autres parties du monde.
Fr. Opeka dit qu '"Akamasoa est basé sur la joie, la fraternité, le travail, la lutte et, plus important encore, le bonheur de nos enfants, qui vivaient une vie inhumaine dans une décharge et qui sont maintenant de véritables enfants." Et il ajoute: "Je Je ne manquerai jamais de mentionner la messe du dimanche, qui est une véritable célébration pour tous parce que tout le monde y prend part: nous prions tous, nous dansons, nous chantons en communion - c’est une expression de gratitude envers Dieu pour toute l’aide qu’il a fournie. à ce peuple de bonne volonté. Il n'y a pas de formule magique pour aider les pauvres. Dans chaque pays, culture et civilisation, il y aura toujours des gestes et des approches différents, mais ceux-ci doivent tous être dictés par l'amour. Quand nous sommes émus par l'amour, nous savons que nous avons choisi le bon chemin. "

Nous recherchons toujours plus d'aide et de soutien de la part de la communauté pour mener à bien la prochaine étape de ce projet visant à aider les enfants dans le besoin. L’éducation est l’un des droits de l’homme fondamentaux, chaque enfant de la planète mérite une éducation décente. Les enfants représentent 30% de notre présent, mais ils représentent 100% de notre avenir. Investissons dans notre avenir. Chaque centime aide
 
Un crayon peut changer la vie d'un enfant et cet enfant peut changer l'avenir de notre vie.




Aidez-nous à poursuivre ce projet, faites un don, partagez, informez-en d'autres ou rejoignez-nous à Humans for Peace.

https://www.gofundme.com/fgtyg-education-is-the-key-to-success&rcid=r01-155353836497-b4d47bd1d84b48f6&pc=ot_co_campmgmt_w 

Rappelez-vous que le vrai changement commence de vous 

 

Youtube Video  https://youtu.be/c7Q9iNm-mjY